LA KERMESSE DU SPÉCISME

LA KERMESSE DU SPÉCISME

Le Salon de l'Agriculture, c'est le sommet annuel de l'hypocrisie, le Disneyland de l'élevage, le spectacle d'un rapport idéalisé, et surtout entièrement fictif, avec les animaux.

C'est un peu le 14 juillet du spécisme. Le Président lui-même vient passer les troupes rurales en revue. Tout est beau, tout est propre. Tout est parfait, ou presque. Il y a même la fausse note qui fait vrai : les éleveurs ne sont pas contents. Normal, c'est dur comme métier, l'élevage. Notons que l'élevage accaparre totalement la couverture de l'"agriculture". Le végétal, ça n'intéresse personne.

La complicité médiatique est écoeurante. Dans les reportages des JT, tous ces animaux ont des petits noms, ils ont des préférences, ils sont brossés, peignés, douchés, untel est stressé, l'autre est perturbé, celui-ci est 'moins bien qu'à la maison', celui-là a hâte de 'retrouver son chez-soi'. La soupe est servie avec un zèle remarquable.

Pas un mot sur le devenir imminent de ces êtres, pas un mot surtout sur la non-représentativité de toute cette mascarade. Les journalistes, les rédactions, sont d'une complaisance absolue. Ils en oublient juste de faire leur métier. On le sait depuis longtemps. Mais là, on culmine dans le mensonge pur et simple. Ne parlons même pas des contestations, pourtant bien présentes cette année encore. Effacées !

Prière de se réjouir. Et merci d'aller vomir plus loin, à l'abri des caméras. Ce n'est pas dans le scenario. Ici c'est la grande kermesse du spécisme. On ne dérange pas.

Pr Quolibet
(détecteur de fiction)

25 février 2018 TRASH NEWS

Laisser un commentaire

Recherche

Catégories